LE POIDS DE NOS ANCETRES

 

Si nous avons la chance d'avoir un bon métabolisme et un bon feu digestif, nous ne serons probablement pas sujet aux prises de poids.

Mais quelquefois dans notre vie, nous mettons beaucoup de soin pour ne pas prendre de poids  ou pour en perdre. Quelquefois, malgré toute notre bonne volonté et malgré un travail sur nos émotions et un plan alimentaire pertinent, cela ne fonctionne pas.

 Rageant, non ? 

Et si certaines de nos petites rondeurs et certains de nos  kilos en trop étaient en lien avec nos ancêtres ?  Ce serait bien arrangeant, vous en conviendrez !

IMG_7901.JPG

Revenons tout d'abord à notre corps. La digestion concrète des aliments ingérés et la digestion émotionnelle de nos histoires se passe au niveau de l'estomac. Le mot « digestion » nous indique que l’on a à gérer deux fois (di-gérer).

Le bol alimentaire continue ensuite son trajet dans l'intestin grêle. Long de 6-7 mètres, il est chargé de trier les informations nutritives, de les assimiler et de les intégrer. Les déchets seront évacués par le gros intestin, chargé en quelque sorte de laisser partir l’ancien pour faire de la place pour du neuf. En Médecine Traditionnelle Chinoise, l’intestin grêle et le gros intestin ont fonction de « 2ème cerveau ».

Et nos ancêtres dans tout ça ? Qu'ils nous soient connus ou inconnus, ils nous lèguent, bien malgré eux, des programmes qui ne nous sont pas forcément bénéfiques. Ils ont été les acteurs de leurs histoires, tout comme nous sommes les acteurs des nôtres. 

Mais alors ? Dans quelle région du corps sentons-nous que nous portons le poids de nos ancêtres ? Sur nos épaules, évidemment. Et ceci, même si nous le stockons ailleurs   (sur nos cuisses, autour du ventre …)

Le décodage de certains points de méridiens le confirme (cf : « le corps point part point » de Dr Gérard Athias).

 

11 IG : «  je porte le poids des ancêtres sur les épaules »

15 GI: « j’ai porté le poids des fautes de ma généalogie sur mes épaules »

Incroyable , non ?

Le plus souvent, nous n’avons pas  le corps que nous aimerions avoir, mais nous avons le corps que nous avons besoin d'avoir, et celui-ci vient en réponse à une histoire de notre clan. Le jour où l'histoire de nos ancêtres est pleinement intégrée, elle peut être éliminée. Alors, à cet instant, nos rondeurs, à cet endroit-là, n'ont plus de raison d'être. 

Plus d’infos sur ce sujet passionnant,  dans le stage « comment le poids transgénérationnel impacte notre silhouette »

http://www.kinessence.ch/cours/

.

 

by EXOSTIVE