Articles avec le tag Brain Gym
AU COEUR DES MOUVEMENTS CROISES : histoire de vie

Je partage : l’histoire d’une femme, la quarantaine. Son défi : se remettre à étudier et passer un examen.

En bref : se dépasser, se surpasser, tout ceci pour aller de l’avant, professionnellement parlant !

 Y aller, sans trop savoir si cette nouvelle étape va correspondre à ses réelles aspirations.

Car à l’intérieur d’elle, elle se sent attirée par les approches alternatives de santé. Qui sont aux antipodes de son activité professionnelle actuelle.

Capt.X.symboliqueX.PNG

 Voyons en pratique ce que cela donne : je lui propose des enchaînements de mouvements croisés, devant, derrière, de côté et ski de fond.

En superposant à haute voix :

je suis : décidée, dynamique, déterminée.

En insistant sur le passage entre chaque variante, car c’est là qu’est le défi : dans le changement de l’un à l’autre.

 A un autre niveau de conscience, la lettre « d » de ces 3 adjectifs se met en résonance avec le Daleth des Lettres Hébraïques, lettre qui est un battant de porte. Et qui permet, par conséquent, l’ouverture !

Rapidement, elle sent que quelque chose la freine, dans les X derrière le corps. Plus précisément dans le passage de devant à derrière. A l’écoute de mes mots lui exprimant comment symboliquement cette variante nous relie au passé et par extension, à nos ancêtres, elle met en lumière le fait qu’elle est la seule de son clan à avoir quitté son Amérique Latine natale à 17 ans. Elle est en quelque sorte aux antipodes de l’histoire des femmes de son clan, et c’est comme si ces dernières étaient encore présentes dans son dos.  

ancetres.jpg

Emerge ensuite le souvenir de sa Grand-Mère maternelle (avec une jolie synchronicité sur la date de séance et à 2 jours près, la date-anniversaire de cette aïeule), Grand-Mère tant aimée, n’ayant pas eu le droit d’aller à l’école mais lui répétant souvent l’importance d’étudier et de s’ouvrir à l’apprentissage. Cette aïeule, totalement illettrée, mais porteuse d’un prénom évoquant la scolastique (prénom dicté par le calendrier du Saint du jour) et par conséquent l’apprentissage, avait une connaissance « intuitive » des plantes et le don de guérir avec des potions d’herbes médicinales : elle était donc riche de cette sagesse ancestrale et d’une connaissance transmise oralement.

capt.reins.blog.PNG

 On retrouve ici l’énergie des reins, en lien avec la mémoire ancestrale, mais également le lien que fait la MTC entre le rein, le pied et l’oreille, tous les 3 partageant une même forme embryonnaire. Et également la notion que la connaissance se transmet oralement, de génération en génération.

 Une deuxième partie de séance, avec une libération émotionnelle, permettra de reconnaître l’ancêtre, dans son contexte de vie. Ma cliente étant très connectée et intuitive, des images de sa propre enfance remontent à sa conscience et viennent comme créer des ponts entre le passé de la Grand-Mère et son propre présent. La reconnaissance devient re-co-naissance, au sens de « re-naître avec ».

On termine avec un retour au corps et à la verticalité, afin de vérifier l’intégration de cette histoire, au travers des mouvements croisés et du passage en boucle de devant à derrière. Pour fluidifier et intégrer la richesse du passé au temps présent. En prenant le temps d’être véritablement dans la conscience du passage de la ligne médiane et de cette zone de passage qu’est le corps calleux, entre nos 2 hémisphères. Le corps montrant encore pas mal d’agitation, je suggère de prononcer le mot « relax », pour amener plus de détente dans la verticalité.

Ce qui donne :

Xdevant.PNG

Je suis : (sur l’avant du corps)

Décidée (Main droite et genou gauche)

Relax (retour au centre, dans la verticalité)

Dynamique (main gauche et genou droit)

Relax (centre et verticalité)

Déterminée (main droite et genou gauche)

Relax (centre et verticalité)

Xderrière.PNG

Je suis : (sur l’arrière du corps)

Décidée (main gauche et genou droit)

Relax (Centre et verticalité)

Dynamique (main droite et genou gauche)

Relax

Déterminée (main gauche et genou droit)

Relax …

 

Puis revenir aux mouvements devant. Et ainsi de suite jusqu’à sentir une intégration fluide. En boucle

Le fait de prononcer le mot « relaX » (inscrit volontairement sur mon tableau blanc avec un X majuscule pour envoyer à son cerveau une information de collaboration hémisphérique) lui a permis d’inscrire dans le corps et au travers du corps calleux combien il était essentiel de réunir nos 2 intelligences complémentaires (logique et intuitive).

Le temps d’alignement dans la verticalité, que je conçois comme un temps de repos et d’intégration, (relax) nous renvoie également à un « alignement des lignées », entre ciel et terre, comme si notre généalogique (nos ancêtres) et notre biologique (notre vie) pouvait aller à la rencontre l’un de l’autre.

Dans le ressenti de ma cliente et en relation avec son histoire de vie, le fait de réunir une main et la jambe opposée a été vécu comme 2 polarités se rejoignant. Et par extension,  2 pôles géographiques , 2 continents à l’opposé l’un de l’autre, 2 histoires de vie,  2 manières d’aborder la connaissance.

Les enchaînements de X lui ont permis de libérer les chaînes du passé et de vivre le passé de cette ancêtre non plus comme un frein mais comme un soutien.

La séance se termine le sourire aux lèvres, voire avec une amorce de “gai rire”.

Son défi de passer prochainement un eXamen reste le même, mais la manière de l’aborder sera certainement différente. Peut-être qu’elle le vivra comme un “pas sage” vers autre chose, une sorte de pré-texte pour continuer vers ( ou revenir)  à une formation lui permettant de mettre en avant et en lumière l’héritage intuitif et sensitif, reçu par sa Grand-Mère maternelle. Qui sait ?

Et pour ma part ? Quelle joie et quelle richesse dans ces multiples rencontres faites au travers de mon cabinet ...? Je n’ai pas encore trouvé de meilleur moyen que de vous le partager par l’écriture. C’est mon plaisir ! Et j’y tiens !

    

Chaque rencontre est une épreuve qui vient enrichir notre expérience et notre connaissance de la vie
— Mazouz Hacène
LA SYMBOLIQUE DES MOUVEMENTS CROISES

Le Brain Gym, inventé par Paul Dennison dans les années 70, prend en compte les trois étages de notre cerveau, proposant des exercices d'allongement postural (cerveau reptilien), de centrage (système limbique) et de latéralité (cortex). 

En tant que kinésiologue, j'affectionne tout particulièrement les mouvements croisés (cross crawl), car ils sont la manifestation physique des connexions neuronales dans une situation donnée . Ils me donnent un aperçu de comment cela se passe à l'intérieur de notre cerveau, quand on est face au stress ou à la nouveauté.  A savoir : est-on capable de fonctionner en mode "cerveau intégré", avec une collaboration des deux hémisphères cérébraux (détails + vue d'ensemble / logique + créativité) ou au contraire, est-on coincé dans un schéma d'homolatéralité, dans lequel on est soit créatif soit logique ? 

Au fil de mes 15 années de pratique professionnelle, j'ai eu tout loisir d'adapter ces mouvements croisés, de les varier et de créer du sur-mesure pour les enfants qui viennent en consultation, afin de leur donner les moyens de dépasser leurs difficultés (cognitives, émotionnelles ou relationnelles). 

Au fil du temps, je me suis laissée inspirer par mes pratiques énergétiques, telles que le yoga, le Qi Gong et la calligraphie. J'y ai puisé un "art de vivre", privilégiant l'alignement, la verticalité et le souffle. Vous trouverez des explications et une démonstration de cette manière d'entrer en matière avec les mouvements croisés sur YouTube.  https://www.youtube.com/watch?v=dOUwnegxkpQ

Je me suis quelque peu distancée de la version originale de ce fameux cross crawl de Paul Dennison. J'en ai gardé l'esprit - j'ai envie de dire : la colonne vertébrale -  mais j'y ai ajouté ce qui faisait du sens pour moi, et aujourd'hui, ma joie est de vous partager la symbolique que l'on peut y découvrir.  

capt.X.symb.blog.PNG

 

J'ai l'habitude de proposer 4 manières de les pratiquer : devant, derrière, de côté et en "ski de fond". Toutes ces variantes devraient être possibles à partir de 9 - 10 ans.

Symboliquement, le chiffre 4 nous relie à la matière, mais également à la notion de porte, pour ceux et celles qui sont familiers avec les lettres hébraïques (la 4ème lettre étant le Daleth, une porte ou un battant de porte).

 

Les mouvements croisés devant le corps démontrent comment on se situe dans le présent, et comment on se sent à l'aise avec ce qui est là, juste devant nous, dans un futur proche. Quand on n'a plus besoin de s'assurer que la main est capable de rejoindre le genou opposé, et que l'on peut garder le regard à l'horizon, c'est qu'on est maître à bord - le maître de notre propre navire. En effectuant un passage de la ligne médiane bien marqué, on se donne la possibilité de vraiment ré-unir et/ou réunifier les opposés au travers de notre axe de symétrie. 

Ceux sur l'arrière du corps :  ils mettent en lumière notre relation au passé et s'il y a confusion dans cette pratique, c'est qu'ils questionnent un ou plusieurs évènements du passé non digérés et ayant besoin d'être libérés. Cela peut être en lien avec notre vie biographique mais également dans l'histoire transgénérationnelle . Il est important de se donner les moyens d'alléger les bagages émotionnels et d'apprendre à lâcher prise sur ce qui ne nous appartient pas mais qui imprègne notre vie d'une manière ou d'une autre. Le défi, c'est de continuer à avancer et de garder le cap "confiance dans la vie", malgré les zones de turbulence qu'inévitablement nous sommes appelés à traverser. Souvenons-nous qu'une émotion, c'est de l'énergie en mouvement (E-motion).

Le cross crawl de côté nous apprend à prendre notre place et nous enseigne à nous déployer. Cet exercice se révèle souvent difficile quand on est coincé dans une place de fratrie pas très confortable : la position centrale dans une fratrie de trois, par exemple. Ou encore dans les histoires de gémellité avec une relation de type "dominant - dominé". Egalement dans des histoires de gémellité symbolique, avec deux enfants ayant une date de naissance très proche et si les parents n'ont pas suffisamment veillé à différencier chaque enfant et à leur donner ainsi une véritable place individuelle. La pratique des mouvements croisés de côté permet de récupérer l'énergie liée au déploiement et à l'eXpansion de notre être.

La dernière version, en mode "ski de fond" ou "Superman" est reliée à notre capacité à vivre avec élan et allant. Cette variante dévoile notre manière de nous laisser porter par la vie et à être dans le flux. Pour ma part, je trouve que cette pratique se met en résonance avec la thématique du méridien 3R (triple réchauffeur) : "je m'harmonise avec le courant de la vie", "je privilégie le flux et la fluidité".

Quelle que soit la variante des mouvements croisés, je prête toujours une attention particulière à la tonicité et à l'alignement de la posture. Car, pour moi, s'aligner en conscience, c'est se mettre en résonance avec sa lignée. Celle des ancêtres et celle des descendants. Vu sous cet angle, les mouvements croisés dans une conscience  de  verticalité nous aident à nous relier et à être au centre de notre propre vie. L'attention mise sur ce tonus postural permet probablement aux méridiens Vaisseau Conception (sur la ligne médiane de l'avant du corps) et Vaisseau Gouverneur (le long de la colonne vertébrale, et par-dessus la tête) de vibrer plus intensément. Car là où va notre intention, là va notre énergie.

Régulièrement, notre vie sur terre nous met face à notre capacité à (di)gérer l'inconnu, les nouveautés, les imprévus.  Comment abordons-nous les changements de direction, d'orientation ou de dimension ?  Avons-nous toujours accès à notre cerveau intégré (collaboration de nos deux hémisphères  et du corps calleux)?  Pour le vérifier, rien de tel qu'un enchaînement de mouvements croisés : le passage (pas sage)  d'une dimension à l'autre, dans la fluidité, sans hésitation, nous montre à quel point nous sommes capables (ou pas) de nous dépasser et de nous adapter à de nouvelles situations. Pour rendre l'apprentissage plus joyeux, je schématise le passage avec un sourire ! Je varie à l'infini, obligeant celui qui les pratique à sortir de sa zone de confort, pour lui permettre d'explorer ainsi des espaces encore inconnus. Et de devenir progressivement familier avec eux...

Je terminerai en vous partageant que les mouvements croisés peuvent également être un magnifique prétexte pour permettre aux cellules de s'imprégner de certains mots, porteurs d'énergie. Car le verbe est porteur de vie et si, tout en pratiquant une des nombreuses variantes des mouvements croisés, on énonce à haute voix certains mots, tels que "calme, confiance, concentration" (pour un enfant en difficulté scolaire), ou encore "concentration, décontraction" (pour un adulte en quête de réalisation personnelle), ou bien d'autres mots-vibrations, on devient acteur de son chemin de pleine conscience,  de ressource et de régénération. 

Vous l'aurez compris,  les mouvements croisés offrent une source inépuisable de variations possibles. Ils sont à la croisée des chemins des intelligences créative et logique et à portée de main de chacun, ils  apportent la joie : celle d'aller vers l'eXpansion de votre potentiel.

Envie de vous sentir en vie ?
Mettez-vous en mouvement et bougez avec intelligence et conscience !
KINESIOLOGIE & NEUROTRANSMETTEURS (2ème partie)
neurones.jpg

Notre cerveau, composé de  90 % d'eau et de 10 % de matière grasse, est une véritable centrale électrique, qui fonctionne avec un système de neurones, de dendrites et d'axones. Une gaine de myéline, faite essentiellement de lipides,  entoure les cellules nerveuses que sont les neurones, pour les protéger et pour favoriser de nouvelles connexions entre eux.

L'axone du neurone renferme des médiateurs chimiques appelés neurotransmetteurs (NT).

Parmi les NT excitateurs, citons l'acétylcholine et la dopamine : accélérant l'influx électrique, ils sont essentiels pour la mémorisation et à l’apprentissage. 

Parmi les NT inhibiteurs, la sérotonine et le GABA, qui participent à la gestion du stress et du sommeil, régulant les actions excitatrices des autres neurotransmetteurs.

Certains mouvements de Brain Gym peuvent être pratiqués en les mettant en correspondance avec des neurotransmetteurs. Ainsi, les fameux mouvements croisés (cross crawl), s'ils sont pratiqués lentement et en conscience, peuvent soutenir la dopamine. Carla Hannaford , neurophysiologiste et auteure de "La Gymnastique des Neurones", partageait déjà ce point de vue quand je l'ai rencontrée dans mes formations de kinésiologie il y a une quinzaine d'années. Quant au huit couché, proposé sous forme de ballade méditative, il entre en résonance avec l'esprit du GABA. (pour plus d'infos, voir mon premier article sur le sujet). Comme vous le voyez sur le tableau ci-dessous, chaque NT est en relation avec un type de mémoire spécifique ainsi qu'une localisation. 

Au menu du jour : l'acétylcholine et la sérotonine. Avec des liens vers des exercices de kinésiologie.

L'acétylcholine est le  neurotransmetteur "bon à tout faire" : il permet de retenir les informations, de les stocker et de les retrouver. Ce n'est donc pas rien !!! Il est fabriqué à partir de la choline, son précurseur. C'est un constituant de la myéline.

Pour pallier la carence de choline, il est recommandé de manger des oeufs au petit-déjeûner (c'est le jaune qui contient la choline !). Les protéines ingérées le matin ne créeront pas d'hypoglycémie, à la différence du sucre, et permettront ainsi de rester concentrés, sans trop d'efforts.

Un manque d'acétylcholine se marque par des troubles de l'apprentissage, des trous de mémoire,  une diminution des perceptions sensorielles sur le plan physique ainsi qu' un ralentissement au niveau psychique.

Comment booster les perceptions sensorielles et la conscience corporelle ? En stimulant les récepteurs du toucher, par des balles anti-stress ou de la pâte à modeler, en massant les points le long de la colonne vertébrale, et en privilégiant tout ce qui passe par la paume de la main et les doigts, nous allons dans le sens de l'acétylcholine et c'est tout bon pour des apprentissages efficaces. 

Ainsi, tous les apprentissages type Montessori, la méthode  Bal A Vis, (http://www.bal-a-vis-x.com) ou encore celle de Marie-Claude Maisonneuve, (http://www.marie-claude-maisonneuve.eu) et bien évidemment le BRAIN GYM,  (appelé également Education Kinesthésique)..., toutes ces approches sont parfaites car elles ne délaissent pas le corps au profit du cerveau, mais mettent le corps et les organes sensoriels au centre de l'apprentissage. 

Laissons donc les enfants jouer avec des balles pour mémoriser mieux ! Laissons-les donc bouger et intégrer au travers du corps, car c'est une bonne manière d'apprendre.

Revenons maintenant à quelque chose de plus tranquille : la sérotonine, neurotransmetteur de la détente et de la joie de vivre.  

La sérotonine est comme l'alternateur de la voiture. Elle permet de recharger les batteries. Son action principale est de réguler l'humeur et l'anxiété. Produite dans les lobes occipitaux, elle est impliquée dans la mémoire visuelle. Je vous propose un premier exercice : 

LES POINTS VISUELS 

L'expression "avoir les yeux derrière la tête" nous signale que la zone de l'occiput est reliée aux fonctions visuelles. Si vous voulez en avoir le coeur net, il suffit de suivre quelqu'un en vous focalisant sur son occiput... Très certainement que cette personne va se retourner, comme si elle se sentait épiée ! 

Mon conseil : prendre l'habitude de masser la région occipitale, pour se mettre en bonne condition pour la lecture,  et pour soulager les yeux après un travail à l'écran. 

La sérotonine est la seule neurohormone pouvant empêcher ou arrêter l'augmentation de la production de cortisol, d'adrénaline et de noradrénaline qui sont des hormones de stress. Il est donc essentiel d'y être attentif. 

La sérotonine est produite majoritairement au niveau des intestins (2ème cerveau). C'est un médiateur crucial de la connexion intestin - cerveau. Pour faire simple, disons qu'on a un cerveau (cortex) et un deuxième cerveau au niveau du système digestif, plus émotionnel et plus profond. La magie, c'est que les deux communiquent entre eux ! 

En cas de déficit de sérotonine, on observera des sautes d'humeur et des états dépressifs, une incapacité à récupérer (même en dormant), un déséquilibre de la collaboration des 2 hémisphères, des idées confuses, une difficulté à être là, une agitation ou une lenteur du temps de réaction.

Je vous propose un autre exercice, souvent proposé dans les pratiques méditatives ou énergétiques, telles que Qi Gong, Tai Chi et autres.

LA LANGUE AU PALAIS : connexion VC-VG.

En mettant la langue au palais, juste derrière les incisives, on active les méridiens Vaisseau Conception (sur l'avant du corps) et Vaisseau Gouverneur (sur l'arrière du corps). Une boucle d'énergie vitale est ainsi stimulée et il se crée comme une ouverture qui a pour effet une "illumination" du cerveau, un éclaircissement des fonctions cérébrales. On y ajoute, bien évidemment, une respiration en conscience.

Prendre le temps de positionner la langue au palais va nous recharger et nous apaiser, et va nous permettre de mieux nous adapter à l'environnement, plutôt que de le subir. C'est un moyen simple de redevenir acteur de sa vie et d'y apporter  sérénité, verticalité et joie de vivre.

Pour terminer sur une note optimiste, étant donné que le taux de sérotonine influencerait l'humeur et les pensées positives ou négatives influenceraient à leur tour le taux de sérotonine, il est vivement conseillé de prévoir un zeste de bonne humeur du matin au soir ! 

Je vous souhaite une bonne pratique de ces quelques conseils ...

 

Bonne humeur rime avec bonheur !