Articles avec le tag mouvements croisés
AU COEUR DES MOUVEMENTS CROISES : histoire de vie

Je partage : l’histoire d’une femme, la quarantaine. Son défi : se remettre à étudier et passer un examen.

En bref : se dépasser, se surpasser, tout ceci pour aller de l’avant, professionnellement parlant !

 Y aller, sans trop savoir si cette nouvelle étape va correspondre à ses réelles aspirations.

Car à l’intérieur d’elle, elle se sent attirée par les approches alternatives de santé. Qui sont aux antipodes de son activité professionnelle actuelle.

Capt.X.symboliqueX.PNG

 Voyons en pratique ce que cela donne : je lui propose des enchaînements de mouvements croisés, devant, derrière, de côté et ski de fond.

En superposant à haute voix :

je suis : décidée, dynamique, déterminée.

En insistant sur le passage entre chaque variante, car c’est là qu’est le défi : dans le changement de l’un à l’autre.

 A un autre niveau de conscience, la lettre « d » de ces 3 adjectifs se met en résonance avec le Daleth des Lettres Hébraïques, lettre qui est un battant de porte. Et qui permet, par conséquent, l’ouverture !

Rapidement, elle sent que quelque chose la freine, dans les X derrière le corps. Plus précisément dans le passage de devant à derrière. A l’écoute de mes mots lui exprimant comment symboliquement cette variante nous relie au passé et par extension, à nos ancêtres, elle met en lumière le fait qu’elle est la seule de son clan à avoir quitté son Amérique Latine natale à 17 ans. Elle est en quelque sorte aux antipodes de l’histoire des femmes de son clan, et c’est comme si ces dernières étaient encore présentes dans son dos.  

ancetres.jpg

Emerge ensuite le souvenir de sa Grand-Mère maternelle (avec une jolie synchronicité sur la date de séance et à 2 jours près, la date-anniversaire de cette aïeule), Grand-Mère tant aimée, n’ayant pas eu le droit d’aller à l’école mais lui répétant souvent l’importance d’étudier et de s’ouvrir à l’apprentissage. Cette aïeule, totalement illettrée, mais porteuse d’un prénom évoquant la scolastique (prénom dicté par le calendrier du Saint du jour) et par conséquent l’apprentissage, avait une connaissance « intuitive » des plantes et le don de guérir avec des potions d’herbes médicinales : elle était donc riche de cette sagesse ancestrale et d’une connaissance transmise oralement.

capt.reins.blog.PNG

 On retrouve ici l’énergie des reins, en lien avec la mémoire ancestrale, mais également le lien que fait la MTC entre le rein, le pied et l’oreille, tous les 3 partageant une même forme embryonnaire. Et également la notion que la connaissance se transmet oralement, de génération en génération.

 Une deuxième partie de séance, avec une libération émotionnelle, permettra de reconnaître l’ancêtre, dans son contexte de vie. Ma cliente étant très connectée et intuitive, des images de sa propre enfance remontent à sa conscience et viennent comme créer des ponts entre le passé de la Grand-Mère et son propre présent. La reconnaissance devient re-co-naissance, au sens de « re-naître avec ».

On termine avec un retour au corps et à la verticalité, afin de vérifier l’intégration de cette histoire, au travers des mouvements croisés et du passage en boucle de devant à derrière. Pour fluidifier et intégrer la richesse du passé au temps présent. En prenant le temps d’être véritablement dans la conscience du passage de la ligne médiane et de cette zone de passage qu’est le corps calleux, entre nos 2 hémisphères. Le corps montrant encore pas mal d’agitation, je suggère de prononcer le mot « relax », pour amener plus de détente dans la verticalité.

Ce qui donne :

Xdevant.PNG

Je suis : (sur l’avant du corps)

Décidée (Main droite et genou gauche)

Relax (retour au centre, dans la verticalité)

Dynamique (main gauche et genou droit)

Relax (centre et verticalité)

Déterminée (main droite et genou gauche)

Relax (centre et verticalité)

Xderrière.PNG

Je suis : (sur l’arrière du corps)

Décidée (main gauche et genou droit)

Relax (Centre et verticalité)

Dynamique (main droite et genou gauche)

Relax

Déterminée (main gauche et genou droit)

Relax …

 

Puis revenir aux mouvements devant. Et ainsi de suite jusqu’à sentir une intégration fluide. En boucle

Le fait de prononcer le mot « relaX » (inscrit volontairement sur mon tableau blanc avec un X majuscule pour envoyer à son cerveau une information de collaboration hémisphérique) lui a permis d’inscrire dans le corps et au travers du corps calleux combien il était essentiel de réunir nos 2 intelligences complémentaires (logique et intuitive).

Le temps d’alignement dans la verticalité, que je conçois comme un temps de repos et d’intégration, (relax) nous renvoie également à un « alignement des lignées », entre ciel et terre, comme si notre généalogique (nos ancêtres) et notre biologique (notre vie) pouvait aller à la rencontre l’un de l’autre.

Dans le ressenti de ma cliente et en relation avec son histoire de vie, le fait de réunir une main et la jambe opposée a été vécu comme 2 polarités se rejoignant. Et par extension,  2 pôles géographiques , 2 continents à l’opposé l’un de l’autre, 2 histoires de vie,  2 manières d’aborder la connaissance.

Les enchaînements de X lui ont permis de libérer les chaînes du passé et de vivre le passé de cette ancêtre non plus comme un frein mais comme un soutien.

La séance se termine le sourire aux lèvres, voire avec une amorce de “gai rire”.

Son défi de passer prochainement un eXamen reste le même, mais la manière de l’aborder sera certainement différente. Peut-être qu’elle le vivra comme un “pas sage” vers autre chose, une sorte de pré-texte pour continuer vers ( ou revenir)  à une formation lui permettant de mettre en avant et en lumière l’héritage intuitif et sensitif, reçu par sa Grand-Mère maternelle. Qui sait ?

Et pour ma part ? Quelle joie et quelle richesse dans ces multiples rencontres faites au travers de mon cabinet ...? Je n’ai pas encore trouvé de meilleur moyen que de vous le partager par l’écriture. C’est mon plaisir ! Et j’y tiens !

    

Chaque rencontre est une épreuve qui vient enrichir notre expérience et notre connaissance de la vie
— Mazouz Hacène
LA SYMBOLIQUE DES MOUVEMENTS CROISES

Le Brain Gym, inventé par Paul Dennison dans les années 70, prend en compte les trois étages de notre cerveau, proposant des exercices d'allongement postural (cerveau reptilien), de centrage (système limbique) et de latéralité (cortex). 

En tant que kinésiologue, j'affectionne tout particulièrement les mouvements croisés (cross crawl), car ils sont la manifestation physique des connexions neuronales dans une situation donnée . Ils me donnent un aperçu de comment cela se passe à l'intérieur de notre cerveau, quand on est face au stress ou à la nouveauté.  A savoir : est-on capable de fonctionner en mode "cerveau intégré", avec une collaboration des deux hémisphères cérébraux (détails + vue d'ensemble / logique + créativité) ou au contraire, est-on coincé dans un schéma d'homolatéralité, dans lequel on est soit créatif soit logique ? 

Au fil de mes 15 années de pratique professionnelle, j'ai eu tout loisir d'adapter ces mouvements croisés, de les varier et de créer du sur-mesure pour les enfants qui viennent en consultation, afin de leur donner les moyens de dépasser leurs difficultés (cognitives, émotionnelles ou relationnelles). 

Au fil du temps, je me suis laissée inspirer par mes pratiques énergétiques, telles que le yoga, le Qi Gong et la calligraphie. J'y ai puisé un "art de vivre", privilégiant l'alignement, la verticalité et le souffle. Vous trouverez des explications et une démonstration de cette manière d'entrer en matière avec les mouvements croisés sur YouTube.  https://www.youtube.com/watch?v=dOUwnegxkpQ

Je me suis quelque peu distancée de la version originale de ce fameux cross crawl de Paul Dennison. J'en ai gardé l'esprit - j'ai envie de dire : la colonne vertébrale -  mais j'y ai ajouté ce qui faisait du sens pour moi, et aujourd'hui, ma joie est de vous partager la symbolique que l'on peut y découvrir.  

capt.X.symb.blog.PNG

 

J'ai l'habitude de proposer 4 manières de les pratiquer : devant, derrière, de côté et en "ski de fond". Toutes ces variantes devraient être possibles à partir de 9 - 10 ans.

Symboliquement, le chiffre 4 nous relie à la matière, mais également à la notion de porte, pour ceux et celles qui sont familiers avec les lettres hébraïques (la 4ème lettre étant le Daleth, une porte ou un battant de porte).

 

Les mouvements croisés devant le corps démontrent comment on se situe dans le présent, et comment on se sent à l'aise avec ce qui est là, juste devant nous, dans un futur proche. Quand on n'a plus besoin de s'assurer que la main est capable de rejoindre le genou opposé, et que l'on peut garder le regard à l'horizon, c'est qu'on est maître à bord - le maître de notre propre navire. En effectuant un passage de la ligne médiane bien marqué, on se donne la possibilité de vraiment ré-unir et/ou réunifier les opposés au travers de notre axe de symétrie. 

Ceux sur l'arrière du corps :  ils mettent en lumière notre relation au passé et s'il y a confusion dans cette pratique, c'est qu'ils questionnent un ou plusieurs évènements du passé non digérés et ayant besoin d'être libérés. Cela peut être en lien avec notre vie biographique mais également dans l'histoire transgénérationnelle . Il est important de se donner les moyens d'alléger les bagages émotionnels et d'apprendre à lâcher prise sur ce qui ne nous appartient pas mais qui imprègne notre vie d'une manière ou d'une autre. Le défi, c'est de continuer à avancer et de garder le cap "confiance dans la vie", malgré les zones de turbulence qu'inévitablement nous sommes appelés à traverser. Souvenons-nous qu'une émotion, c'est de l'énergie en mouvement (E-motion).

Le cross crawl de côté nous apprend à prendre notre place et nous enseigne à nous déployer. Cet exercice se révèle souvent difficile quand on est coincé dans une place de fratrie pas très confortable : la position centrale dans une fratrie de trois, par exemple. Ou encore dans les histoires de gémellité avec une relation de type "dominant - dominé". Egalement dans des histoires de gémellité symbolique, avec deux enfants ayant une date de naissance très proche et si les parents n'ont pas suffisamment veillé à différencier chaque enfant et à leur donner ainsi une véritable place individuelle. La pratique des mouvements croisés de côté permet de récupérer l'énergie liée au déploiement et à l'eXpansion de notre être.

La dernière version, en mode "ski de fond" ou "Superman" est reliée à notre capacité à vivre avec élan et allant. Cette variante dévoile notre manière de nous laisser porter par la vie et à être dans le flux. Pour ma part, je trouve que cette pratique se met en résonance avec la thématique du méridien 3R (triple réchauffeur) : "je m'harmonise avec le courant de la vie", "je privilégie le flux et la fluidité".

Quelle que soit la variante des mouvements croisés, je prête toujours une attention particulière à la tonicité et à l'alignement de la posture. Car, pour moi, s'aligner en conscience, c'est se mettre en résonance avec sa lignée. Celle des ancêtres et celle des descendants. Vu sous cet angle, les mouvements croisés dans une conscience  de  verticalité nous aident à nous relier et à être au centre de notre propre vie. L'attention mise sur ce tonus postural permet probablement aux méridiens Vaisseau Conception (sur la ligne médiane de l'avant du corps) et Vaisseau Gouverneur (le long de la colonne vertébrale, et par-dessus la tête) de vibrer plus intensément. Car là où va notre intention, là va notre énergie.

Régulièrement, notre vie sur terre nous met face à notre capacité à (di)gérer l'inconnu, les nouveautés, les imprévus.  Comment abordons-nous les changements de direction, d'orientation ou de dimension ?  Avons-nous toujours accès à notre cerveau intégré (collaboration de nos deux hémisphères  et du corps calleux)?  Pour le vérifier, rien de tel qu'un enchaînement de mouvements croisés : le passage (pas sage)  d'une dimension à l'autre, dans la fluidité, sans hésitation, nous montre à quel point nous sommes capables (ou pas) de nous dépasser et de nous adapter à de nouvelles situations. Pour rendre l'apprentissage plus joyeux, je schématise le passage avec un sourire ! Je varie à l'infini, obligeant celui qui les pratique à sortir de sa zone de confort, pour lui permettre d'explorer ainsi des espaces encore inconnus. Et de devenir progressivement familier avec eux...

Je terminerai en vous partageant que les mouvements croisés peuvent également être un magnifique prétexte pour permettre aux cellules de s'imprégner de certains mots, porteurs d'énergie. Car le verbe est porteur de vie et si, tout en pratiquant une des nombreuses variantes des mouvements croisés, on énonce à haute voix certains mots, tels que "calme, confiance, concentration" (pour un enfant en difficulté scolaire), ou encore "concentration, décontraction" (pour un adulte en quête de réalisation personnelle), ou bien d'autres mots-vibrations, on devient acteur de son chemin de pleine conscience,  de ressource et de régénération. 

Vous l'aurez compris,  les mouvements croisés offrent une source inépuisable de variations possibles. Ils sont à la croisée des chemins des intelligences créative et logique et à portée de main de chacun, ils  apportent la joie : celle d'aller vers l'eXpansion de votre potentiel.

Envie de vous sentir en vie ?
Mettez-vous en mouvement et bougez avec intelligence et conscience !
BRAIN GYM et NEUROTRANSMETTEURS

Le stress est l’ennemi no 1 de la réussite.

Si un peu d’adrénaline va soutenir nos défis, trop de cortisol peut empêcher la réussite de ceux-ci.

Sous stress, le cerveau reptilien et son cortège d’automatismes et de réflexes prennent le relais, privilégiant la survie plutôt que l’accès à notre potentiel. Nous perdons la faculté d’agir intelligemment et consciemment pour être dans un mode de réactivité et de survie ! Nous allons fuir ou lutter, perdant ainsi notre fluidité.

Pour sortir des blocages, je vous propose ici quelques mises en mouvement, issus du Brain Gym, mais dans une version inédite et innovatrice et faisant des liens avec les neurotransmetteurs.

Commençons par un petit rappel sur notre cerveau :

Notre cerveau est composé de 3 étages : (de bas en haut)

1.      Le cerveau reptilien, responsable de notre survie

2.      Le système limbique (en lien avec nos émotions et zones de la mémoire)

3.      Le cortex, ressemblant étrangement à un cerneau de noix, composé de deux hémisphères et d'une zone de transfert entre les deux.

capt.cortex.blog.PNG

Le cerveau, c'est avant tout une centrale électrique, dans laquelle neurones, axones, dendrites et neurotransmetteurs (NT) ont un rôle bien défini.

Les neurotransmetteurs, sortes de médiateurs chimiques, sont soit excitateurs, soit inhibiteurs. Ainsi, l'acétylcholine et la dopamine , accélérant l'influx électrique, participent à la mémorisation et à l’apprentissage, alors que la sérotonine et le GABA prennent part à la gestion du stress et du sommeil, régulant les actions excitatrices des autres NT.

Mais ce n'est pas tout : on peut voir un lien entre le NT, son lieu de production dans le cortex et une mémoire spécifique.

J'ai choisi ici de porter mon attention sur la dopamine et le GABA, et de les mettre en lien avec des exercices de Brain Gym. (une 2ème partie viendra compléter cette information)

Commençons par la détente, avec le GABA. Anxiolytique naturel, il possède un effet apaisant et stabilisateur sur le cerveau, empêchant d'être survolté et  par conséquent, inefficace. L'exercice qui entre en résonance avec le GABA est une variation du huit couché, que j'ai intitulé la BALLADE EN HUIT COUCHE.

Inspiré du Brain Gym, l'intention est de sortir des blocages qu'aurait pu créer le stress et de retrouver la fluidité. Bien évidemment, cet exercice peut se faire à titre préventif. Le symbole du huit couché (lemniscate) représente l’infini. 

Se balader sur la forme du huit couché va nous mettre dans un état méditatif, de par la répétition incessante du mouvement et de son flux continu. Commencer et terminer par le centre, en étant conscient que c'est à a la fois un lieu de passage et de centrage. Veiller à ne pas laisser le regard tomber en direction du sol, mais garder les yeux devant soi. On aura ainsi une forme de rencontre entre la verticalité de la posture et l'horizontalité du regard. 

Cette variation en ballade implique principalement les jambes et favorise une expérience d'enracinement et de détente. Le rythme répétitif des pas fait progressivement écho à nos battements de coeur et notre pulsation interne peut comme ralentir. 

La ballade en huit est l'idéale pour l'apprentissage par coeur à haute voix. Ceci d'autant plus qu'elle va activer le GABA, lequel est produit dans les lobes temporaux (en-dessus des oreilles) et en lien avec la mémoire verbale. Ce qui est fantastique, c'est qu'automatiquement le mouvement de la marche va se stopper, faisant comme un arrêt sur image, quand l'information à savoir sur le bout des doigts n'est pas suffisamment intégrée et sue. Cette manière de superposer le mouvement à la mémorisation est très efficace pour tous les apprenants kinesthésiques : elle permet de vraiment in-corporer (de mettre dans le corps) la connaissance.

Le manque de GABA se manifeste par des réactions impulsives ou agressives, une tendance à beaucoup gamberger et à perdre ses moyens. Ainsi que des difficultés de concentration et des maux de dos au niveau des trapèzes.

Du côté des NT excitateurs et boostants,  c'est la DOPAMINE qui est en tête. Ce NT joue un rôle dans la motivation physique, morale, psychique et favorise un esprit vif et alerte. La dopamine nous permet de concevoir un projet et d’avoir envie. La dopamine est associée avec deux autres NT :  la noradrénaline,  qui permettra la concrétisation du projet. Et l'adrénaline, nécessaire à la motivation et à l'excitation menant à la réalisation du projet. Un excès d'adrénaline peut créer trop de stress alors qu'en cas de déficit, le projet n'aura pas la force d'aboutir.  

La dopamine est impliquée dans la mémoire de travail et elle est en relation avec les lobes frontaux, lieu de notre intelligence de raisonnement, nous permettant d'affronter et de nous confronter, de manière sensée, à des situations diverses. 

Le manque de dopamine se manifeste par une fatigue excessive, un épuisement, une perte d’envie de construire,  une absence de motivation et de projets, de la procrastination et de l'irritabilité, des troubles déficitaires de l’attention et hyperactivité...

L'exercice du Brain Gym permettant le plus d'activer la motivation et en plus, en lien avec les lobes frontaux, est, à mon sens, le CROSS CRAWL. Tous les kinésiologues connaissent les MOUVEMENTS CROISES, mais je vous propose d'en découvrir de nouvelles facettes. A vous d'expérimenter et de découvrir, par vous-même, qu'il y a une réelle différence.

Les mouvements croisés permettent de faire collaborer les deux hémisphères cérébraux, et ainsi, d'avoir accès de façon simultanée à nos intelligences créative et logique. L'espace du corps calleux, situé entre les deux hémisphères, va pouvoir jouer son rôle de transfert de l'information. Le passage de la ligne médiane va reproduire le fonctionnement croisé propre à notre cortex (l'hémisphère gauche contrôle le côté droit du corps , et vice versa).

Je vous livre quelques clés pour créer la différence : démonstration sur YouTube  https://www.youtube.com/watch?v=dOUwnegxkpQ

- une conscience posturale, favorisant à la fois l'enracinement et l'allongement du corps, avec un temps de passage au centre, et retour à la verticalité et alignement (et non pas un corps recroquevillé sur lui-même). 

- une attention soutenue sur la respiration, avec une cohérence dans le rythme respiratoire lié à l'inspire et à l'expire (et non pas une absence de respiration ou une respiration chaotique)

- un regard dirigé vers un centre ou au centre d'un X (et non pas des yeux qui s'échappent n'importe où)

- une lenteur et une maîtrise de la gestuelle, avec un développement de la proprioception (et non pas une forme d'agitation dans un pur esprit de gymnastique et de simple latéralité)

Ma vision du Brain Gym, telle que je la propose dans mon livre GENIAL, J'Y ARRIVE ENFIN (www.kinessence.ch /le-livre) est nourrie par mes pratiques énergétiques de Qi Gong, yoga et calligraphie, ainsi que par ma pratique du piano. Elle est le fruit de 15 ans d'expérience avec de nombreux enfants en difficulté scolaire.

Le Brain Gym est aussi l'idéal pour les adultes et facilite la gestion du stress et l'accès à notre plein potentiel. Il permet d'éviter que le cortisol ne prenne le dessus et ne s'installe de façon permanente. Il permet de trouver un bon équilibre entre l’investissement et l'engagement (mise sous tension) et le relâchement et la détente.

Que chaque jour vous permette de vous déployer autour de votre aXe de symétrie et de prendre de l'eXpansion.

Pour plus d'infos sur le Brain Gym et les Neurotransmetteurs : www.kinessence.ch / cours (prochain cours : le samedi 14 janvier 2017)